+ services en département
 

 

 

 
Accueil > Languedoc-Roussillon > Etudes et statistiques > Taux de chômage localisés > Taux de chômage par zone d’emploi au 1er trimestre 2013

Taux de chômage par zone d’emploi au 1er trimestre 2013

| Publié le 15 juillet 2013
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Les taux de chômage localisés par zone d’emploi s’échelonnent, au premier trimestre 2013, de 6,3% pour la zone d’emploi de la Lozère à
17,3% dans celle de Agde-Pezenas, pour une moyenne régionale de 14,5%. Outre Agde-Pezenas, les zones d’emploi de Alès, de Sète, de
Bèziers et de Narbonne affichent des taux de chômage supérieurs ou égaux à 16%.

Les taux de chômage localisés par zone d’emploi s’échelonnent, au premier trimestre 2013, de 6,3% pour la zone d’emploi de la Lozère à
17,3% dans celle de Agde-Pezenas, pour une moyenne régionale de 14,5%. Outre Agde-Pezenas, les zones d’emploi de Alès, de Sète, de
Bèziers et de Narbonne affichent des taux de chômage supérieurs ou égaux à 16%.
Les taux de chômage sont supérieurs à la moyenne nationale (10,4%) dans toutes les zones d’emploi de la région à l’exception de la Lozère.
Sur l’ensemble de la France métropolitaine, les taux de chômage s’échelonnent de 5,1% à Houdan (Yvelines) à 17,9% dans les zones d’emploi
de Calais et de Lens-Hénin.
En Languedoc-Roussillon, le taux de chômage, au premier trimestre 2013, a progressé de 0,3 point. Pour ce trimestre, ce sont les zones
d’emploi de Narbonne, de Sète et de Toulouse pour sa partie régionale qui voient le taux de chômage augmenter le plus (+0,5 point). En une
année, les zones d’emploi de Narbonne et de Perpignan ont vu le taux de chômage augmenter de 1,5 point. Sur la même période, l’évolution
du Languedoc-Roussillon est de +1,2 point, celui de la France métropolitaine de +0,9 point.
Sur l’ensemble de la France métropolitaine, le taux de chômage augmente de +0,3 point au premier trimestre 2013. Les variations trimestrielles
par zone d’emploi sont extrêmement variables (-0,3 point pour Alençon à +0,7 point pour Briançon, Challans, ou St-Amand-Montron).

Documents à télécharger :

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics