+ services en département
 

 

 

 

 
Accueil > Languedoc-Roussillon > Etudes et statistiques > Taux de chômage localisés > Taux de chômage régional et départementaux au 3ème trimestre 2013

Taux de chômage régional et départementaux au 3ème trimestre 2013

| Publié le 15 janvier 2014
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Au troisième trimestre 2013, le taux de chômage est en hausse de 0,2 point en Languedoc-Roussillon par rapport au
trimestre précédent, avec 14,9% de la population active au chômage. Sur l’ensemble de la France métropolitaine, le
chômage augmente de 0,1 point, avec 10,5% de chômeurs.

Au troisième trimestre 2013, le taux de chômage est en hausse de 0,2 point en Languedoc-Roussillon par rapport au
trimestre précédent, avec 14,9% de la population active au chômage. Sur l’ensemble de la France métropolitaine, le
chômage augmente de 0,1 point, avec 10,5% de chômeurs.
Lors du troisième trimestre 2013, le taux de chômage diminue dans les régions Pays-de-la-Loire (-0,3 point) et Poitou-
Charentes (-0,1 point) .
La Picardie et la Corse connaissent les plus fortes augmentations (+0,3 point).

Sur l’ensemble des régions de France métropolitaine, les taux de chômage s’échelonnent de 9,1% pour la région
Pays-de-la-Loire à 14,9% pour le Languedoc-Roussillon. Ce trimestre, l’écart entre le taux de chômage en
Languedoc-Roussillon et le taux national se situe à 4,4 points. Cet écart n’avait pas jamais été aussi important
depuis 2001.

Par département, les taux de chômage s’échelonnent au troisième trimestre 2013 de 6,5% à 15,9%, en France métropolitaine.
Ce trimestre, les évolutions se situent entre -0,4 point et +0,6 point selon les départements.
La Haute-Corse(+0,6 point), l’Aisne et les Hautes-Pyrénées (+0,4 point) sont les départements où le taux de chômage
augmente le plus.
Les Pyrénées-Orientales (15,9%), l’Aisne et l’Hérault (15,3%) affichent les taux de chômage les plus élevés de l’ensemble des départements de France métropolitaine, la Lozère le plus bas (6,5%).

Documents à télécharger :

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics