+ services en département
 

 

 

 

 
Accueil > Languedoc-Roussillon > Etudes et statistiques > Taux de chômage localisés > Taux de chômage par zone d’emploi au 3ème trimestre 2013

Taux de chômage par zone d’emploi au 3ème trimestre 2013

| Publié le 24 janvier 2014
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Les taux de chômage localisés par zone d’emploi s’échelonnent, au troisième trimestre 2013, de 6,5% pour la zone d’emploi de la Lozère à
18,0% dans celle de Agde-Pezenas, pour une moyenne régionale de 14,9%. Outre Agde-Pezenas, les zones d’emploi de Alès et de Sète
affichent des taux de chômage supérieurs à 17%.
Les taux de chômage sont supérieurs à la moyenne nationale (10,5%) dans toutes les zones d’emploi de la région à l’exception de la Lozère.
Sur l’ensemble de la France métropolitaine, les taux de chômage s’échelonnent de 5,2% à Houdan (Yvelines) à près de 18% dans les zones d’emploi de Calais, de Lens-Hénin et de Agde-Pezenas.

Les taux de chômage localisés par zone d’emploi s’échelonnent, au troisième trimestre 2013, de 6,5% pour la zone d’emploi de la Lozère à
18,0% dans celle de Agde-Pezenas, pour une moyenne régionale de 14,9%. Outre Agde-Pezenas, les zones d’emploi de Alès et de Sète
affichent des taux de chômage supérieurs à 17%.
Les taux de chômage sont supérieurs à la moyenne nationale (10,5%) dans toutes les zones d’emploi de la région à l’exception de la Lozère.
Sur l’ensemble de la France métropolitaine, les taux de chômage s’échelonnent de 5,2% à Houdan (Yvelines) à près de 18% dans les zones d’emploi de Calais, de Lens-Hénin et de Agde-Pezenas.

En Languedoc-Roussillon, le taux de chômage, au troisième trimestre 2013, a progressé de 0,2 point. Pour ce trimestre, ce sont les zones
d’emploi de Céret (+0,7 point), de Séte (+0,6 point) et de Narbonne (+0,4 point) qui voient le taux de chômage augmenter le plus. En une année,
les zones d’emploi de Narbonne, d’Agde-Pezenas, de Ganges, de Séte et de Céret ont vu le taux de chômage croître de plus de 1,5 point. Sur la
même période, l’évolution du Languedoc-Roussillon est de +1,1 point, celle de la France métropolitaine de +0,6 point.
Sur l’ensemble de la France métropolitaine, le taux de chômage augmente de +0,1 point au troisième trimestre 2013. Les variations trimestrielles
par zone d’emploi sont extrêmement variables (-0,5 point pour Laval, Jonzac, Royan par exemple à +0,7 point pour Bastia, St-Quentin ou
Vierzon).

Documents à télécharger :

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics