+ services en département
 

 

 

 

 
Accueil > Etudes et statistiques > Etudes > Place des femmes dirigeantes dans l’Hérault : la parité est loin d’être (...)

Place des femmes dirigeantes dans l’Hérault : la parité est loin d’être acquise

| Publié le 8 mars 2018
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Insee analyse n°58 ; mars 2018 ; étude de Martine Tornéro (Insee), avec la collaboration de Céline Léon (DDDFE Hérault) et Pierre Sampietro (Direccte)

Dans l’Hérault comme ailleurs en France, la parité femmes-hommes est loin d’être atteinte concernant l’accès
à des postes de dirigeants.
Le taux de féminisation est de 36 % chez les chefs d’entreprise (y compris autoentrepreneurs)
et de 18 % chez les cadres dirigeants des établissements du département qui relèvent d’une
grande entreprise.

Dans la fonction publique, 39 % de hauts fonctionnaires sont des femmes. La proportion de femmes
dirigeantes diminue à mesure que le niveau de responsabilité augmente ou que la taille de l’entreprise se développe.
Certains domaines comme la santé ou les services aux particuliers, l’administration judiciaire ou territoriale sont
davantage investis par les femmes dirigeantes. Néanmoins, les femmes restent encore minoritaires sur les postes à
haut niveau de responsabilité dans des administrations publiques pourtant féminisées comme l’enseignement supérieur
et la recherche, la fonction publique hospitalière ou le ministère de l’Économie.
Cependant, signe de changement, les femmes dans les sphères dirigeantes sont plus présentes parmi les jeunes
générations.

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics