+ services en département
 

 

 

 
Accueil > Informations générales > Publications générales > Les faits marquants de la Direccte Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées

Les faits marquants de la Direccte Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées

| Publié le 27 janvier 2015 | Dernière mise à jour le 27 janvier 2016
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Présentation des actions de la Direccte Languedoc-Rousillon-Midi-Pyrénées

Les faits marquants 2015

Ces faits marquants de l’année 2015 sont communs aux Direccte Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées. En effet, l’année 2015 a été placée sous le signe de la préparation de la fusion des régions, qui implique celle des deux directions.

Les faits marquants de la Direccte LRMP en 2015

Les faits marquants 2014

Pour la Direccte Languedoc-Roussillon, l’année 2014 a été riche en avancées structurantes :

  • nouvelles organisation de l’inspection du travail,
  • nouveaux pouvoirs pour la régulation des marchés,
  • évolution du cadre institutionnel de l’emploi,
  • collaborations renforcées dans les missions d’accompagnement des entreprises…

Les faits marquants de la Direccte LR en 2014

Les faits marquants 2013

Les nouvelles mesures pour le développement des entreprises et de l’emploi (le pacte pour la croissance et l’emploi, les contrats de génération...), les nouvelles procédures de licenciement collectif pour motif économique, le contrôle des prestations de service internationales, les fraudes alimentaires... ont exigé un travail collectif associant les volets « travail », « économie/emploi » et « consommation » de la Direccte Languedoc-Roussillon.

Les faits marquants de la Direccte LR en 2013

Les faits marquants 2012

Ce regard sur l’année 2012 met en valeur quelques actions menées par la Direccte Languedoc-Roussillon selon trois axes forts :

  • La présence sur le terrain au service des entreprises, des salariés et des acteurs socioéconomiques, aussi bien en matière de contrôle que de soutien,
  • La consolidation des partenariats pour accroître les effets des actions,
  • L’intensification des synergies internes et des projets collectifs, pour faire progresser la communauté de travail « Direccte ».
  • En 2013, la Direccte a pour ambition de poursuivre son action de terrain, de participer à une nouvelle étape des relations Etat-Région, et de continuer à améliorer son efficience globale au service de nos concitoyens.

Les faits marquants de la Direccte LR en 2012

Les faits marquants 2011

Ce rapport d’activité présente l’action de la Direccte en 2011 dans le cadre de ses principaux objectif

  • En interne, des chantiers importants ont été menés en 2011 :
  • Le déploiement de CHORUS, système d’information financière de l’État, au sein de la Direccte, depuis le 1er janvier 2011, a entraîné des changements organisationnels importants avec une nouvelle répartition des activités financières de chacun des acteurs. Aussi, un dispositif de formation sans précédent a été mis en place.
  • L’année 2011 a été marquée également par le début du chantier de rénovation du futur immeuble de la Direccte Languedoc-Roussillon. Début 2013, les 230 agents de l’unité régionale et de l’unité territoriale Hérault seront regroupés au sein de l’immeuble ANTIGONE/BLUM. Une enveloppe de 8,5 millions d’euros a été allouée à cette opération. Ce regroupement s’opère conformément à la nouvelle politique immobilière de l’État.

Les faits marquants de la Direccte LR en 2011

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics