Nos services en département
 

 

 

 
Accueil > Languedoc-Roussillon > Entreprises, emploi, économie > Emploi formation qualification > Le contrat de génération, un trait d’union entre jeunes et seniors

Le contrat de génération, un trait d’union entre jeunes et seniors

| Publié le 5 janvier 2015 | Dernière mise à jour le 8 janvier 2015
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

La Direccte Languedoc Roussillon a missionné l’ARACT LR pour évaluer en 2014 les accords et plan d’action « Contrat de génération » déposés entre mars 2013 et avril 2014. C’est donc la première génération d’accords et plans d’action qui est examinée dans le cadre de ce travail qui permet de d’apporter un éclairage sur les engagements pris en direction des jeunes et des seniors mais aussi des acteurs du dialogue social mobilisé dans le cadre de ce dispositif.

Il ressort de cette étude que ¾ des entreprises ont élaboré un diagnostic préalable. Néanmoins les diagnostics sur les conditions de travail et sur l’éga¬lité professionnelle restent minoritaires même s’il existe des disparités par secteur d’activité. Pour ces accords et plans d’action de 1ere génération, c’est-à-dire n’ayant pas bénéficié du dispositif d’appui conseil, les entreprises restent bien dans le cadre réglementaire du contrat de génération en proposant des mesures sur différents champs et que la coopération intergénération¬nelle qui est une nouvelle mesure définie par la loi est la plus difficilement assimilable par les entreprises. Seule la question du tutorat est détaillée et explicitée et les modalités d’informations auprès des salariés sont ma¬joritairement limitées à l’affichage.

En savoir plus :
-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics