+ services en département
 

 

 

 
Accueil > Etudes et statistiques > Marché du travail > Demandes et offres d’emploi en Languedoc-Roussillon : mars 2014

Demandes et offres d’emploi en Languedoc-Roussillon : mars 2014

| Publié le 25 avril 2014 | Dernière mise à jour le 25 novembre 2015
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Fin mars 2014, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi de catégorie A s’établit à 187 090, en données corrigées des variations saisonnières, en Languedoc-Roussillon. Ce nombre est en hausse de +0,6% (+1 062 inscrits) par rapport à fin février 2014. Sur un an, il est en hausse de +5,4%.
En France métropolitaine, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A reste stable par rapport à fin février 2014 (+4,7 % en un an).

Fin mars 2014, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi de catégorie A s’établit à 187 090, en données corrigées des variations saisonnières, en Languedoc-Roussillon. Ce nombre est en hausse de +0,6% (+1 062 inscrits) par rapport à fin février 2014. Sur un an, il est en hausse de +5,4%.
En France métropolitaine, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A reste stable par rapport à fin février 2014 (+4,7 % en un an).

En Languedoc-Roussillon, le nombre des demandeurs d’emploi de catégories A, B et C s’établit à 258 347 (données cvs), fin mars 2014. Ce nombre est en augmentation de +0,5% par rapport à la fin février 2014. Sur un an, il est en hausse de +4,3 %.
En France métropolitaine, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A, B et C augmente de +0,2% par rapport à la fin février 2014 (+4,8 % en un an).

Ce mois ci, l’évolution des demandes de catégorie A est comprise entre +0,1 % pour le Gard et +2,1% pour la Lozère.
La hausse des demandes de catégorie A est une nouvelle fois plus importante chez les demandeurs de 50 ans et plus (+1,6%).
Chez les jeunes de moins de 25 ans, une baisse de -0,7% est observée en catégorie A. Toutefois, cette baisse est contrastée selon les départements : -1,3% dans l’Hérault et -0,9% dans le Gard mais +1,4% dans l’Aude.

Si l’on prend en compte l’ensemble des catégories A, B, et C, les évolutions départementales fluctuent entre +0,1 % dans le Gard et +2,1% en Lozère.
Les demandeurs de longue durée (un an ou plus) voient leurs effectifs croitre de +0,4%. Près de 42% des demandeurs d’emploi de catégories A, B, C le sont depuis un an ou plus.

Documents à télécharger :

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics