+ services en département
 

Accueil > Entreprises, emploi, économie > Formateurs et Organismes de formation > Actualités > COVID-19 : situation des CFA et des organismes de formation

COVID-19 : situation des CFA et des organismes de formation

| Publié le 18 mai 2020 | Dernière mise à jour le 19 mai 2020
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Dans le cadre d’évolution du contexte de l’épidémie de COVID-19, le ministère du Travail précise les règles applicables aux organismes de formation et aux CFA, tout en cherchant à identifier les éventuelles mesures qui leur permettront de traverser cette crise en proposant aux apprenants les meilleures solutions possibles, et les leviers à activer pour préparer l’après-crise.

Il met désormais à disposition des structures un outil d’aide à la décision pour les aider dans la reprise de leur activité, ainsi qu’un guide des pratiques sanitaires adapté au secteur de la formation professionnelle.

Le décret n°2020-545 [1] autorise l’accueil du public pour les établissements de formation et les Centres de Formations d’apprentis à partir du 11 mai. La réouverture de l’accueil au public des organismes de formation (OF) / Centres de formation des apprentis (CFA) est conditionnée à la mise en œuvre de mesures de protection sanitaire des personnes accueillies et employées par les structures, au moins équivalentes à celles prescrites par les autorités sanitaires (mesures barrières, règles de distanciation physique, etc.) précisées dans le Protocole national de déconfinement du ministère du Travail.

Pour ce faire, un guide des pratiques sanitaires adapté au secteur de la formation professionnelle a été établi, en lieu avec des représentants de la profession.

Le Ministère du travail met à également à disposition des recommandations et des conseils - administratifs, financiers et pédagogiques - à destination des acteurs intervenant dans le champ de l’apprentissage et la formation professionnelle continue.

Guide des pratiques sanitaires du secteur de la formation professionnelle

Le secteur de la formation professionnel implique, par nature, le regroupement de personnes concentrées autour d’une même tâche dans une dynamique de coopération. Les interactions entre les participants représentent l’essence même de l’activité ce qui constitue une situation à risques.

Dans ce contexte, le secteur de la formation professionnelle a souhaité élaborer un guide sanitaire pour aider les acteurs de la formation à organiser de nouveau des formations en présentiel de manière progressive à partir du 11 mai 2020 visant à garantir la bonne préservation de la santé des salariés, des travailleurs non-salariés, apprenants, clients, sous-traitants, fournisseurs et dirigeants et ainsi participer à la prévention et limiter la propagation du COVID-19. Ce guide a reçu l’agrément des organisations professionnelles représentatives de la branche des organismes de formation professionnelle [2].

---
---

Afficher le sommaire du document "Guide des pratiques sanitaires du secteur de la formation professionnelle pour la reprise d’activité dans le contexte de pandémie du COVID-19"

  • Rappel des informations générales
  1. Transmission du COVID-19
  2. Gestes barrières
  • Préparation à la reprise de l’activité en présentiel
  1. Informer les collaborateurs sur les modalités d’ouverture
  2. S’approvisionner en matériel nécessaire
  3. Envisager une présence au sein de l’entreprise pour préparer la reprise de l’activité en présentiel
  4. Nettoyer les locaux
  5. Informer les clients, stagiaires, financeurs et prescripteurs sur les modalités de réouverture
  • Organisation du travail pour les salariés
  1. Dans l’entreprise de formation
  2. Lors des formations
  3. Lors des déplacements
  • Aménagement et organisation des formations :
  1. Règles générales
  2. Formation en groupe en salle
  3. Formation en groupe avec utilisation de matériel individuel mis à disposition par l’organisme de formation
  4. Formation en groupe avec utilisation de matériel en commun / plateau technique
  5. Formation ou entretien individuel
  6. Jury et examens
  • Annexes
  1. Un cas dans l’entreprise, comment réagir ?
  2. Que faire si un salarié est asymptomatique mais est considéré comme étant « cas contact étroit » ?
  3. Qui sont les personnes fragiles ?
  4. Références, liens utiles
  5. Les responsabilités
  6. Organiser la prévention et la poursuite de l’activité

Reprise de l’accueil en formation : outil d’aide à la décision

Cet outil d’aide à la décision formule des recommandations et des conseils pour l’organisation des enseignements et la priorisation des publics et/ou des formations, le recrutement et l’orientation en formation et les modalités de diffusion des informations préalables à la reprise, en lien avec les financeurs et les entreprises.

---
---

Afficher le sommaire du document "Recommandations et conseils à destination des acteurs intervenant dans le champ de l’apprentissage et la formation professionnelle continue"

  • DURÉE ET CHAMP D’APPLICATION DU GUIDE
  • LES RECOMMANDATIONS PRÉALABLES SUR LE PLAN SANITAIRE ET L’ENCADREMENT HUMAIN
    • Le nécessaire respect des gestes barrière et des règles de distanciation physique
    • L’encadrement humain
  • LES RECOMMANDATIONS SUR L’ORGANISATION DES ENSEIGNEMENTS ET SUR LA PRIORISATION DES PUBLICS
    • Recourir à un mixte entre formation à distance, en présentiel et dans le cadre de tiers-lieux
    • Mobiliser des tiers lieux pour assurer une complémentarité des solutions
    • Prioriser les publics pouvant reprendre la formation en présentiel
    • Redéfinir les plannings des formations
    • Adapter les modalités et conditions d’accès aux examens
    • Adapter le cadre contractuel et de financement au regard des aménagements définis
    • Organiser le cadre de la rémunération des stagiaires, pour les formations destinées aux demandeurs d’emploi
  • LES RECOMMANDATIONS SUR L’ORGANISATION DU SOURCING ET DE L’ORIENTATION EN FORMATION
    • Mettre en oeuvre des alternatives aux journées portes ouvertes
    • Organiser des informations collectives à distance
  • COMMUNICATION ET CONCERTATION DES FINANCEURS
    • Organiser les informations liées à la reprise d’activité
    • Organiser la coordination entre financeurs et acheteurs de formation

Formation à distance

Une formation en présentiel peut être aménagée et être transformée en formation à distance, si le public et la nature de la formation s’y prêtent et si le financeur a donné son accord exprès.

Les organismes de formation et les CFA sont donc invités à poursuivre l’activité, à travers des modalités de formation à distance.

Le ministère du Travail met en place le modèle de Certificat de réalisation des actions de formation, bilans de compétences, actions VAE et actions de formation par apprentissage en vue d’harmoniser les pratiques entre les opérateurs de compétences (OPCO), les CPIR (Transition Pro), les entreprises, les organismes de formation et les centres de formation d’apprentis (CFA).

A noter : Les dispensateurs de formation devront conserver tous les justificatifs de réalisation des actions et activités.

En savoir plus :

Reprise de l’accueil en formation :

Nous vous invitons aussi à consulter régulièrement les pages dédiées aux prestataires de formation ou aux CFA qui regroupent les informations relatives au fonctionnement des organismes, aux droits des stagiaires, au financement des formations...

Pour plus de précisions sur le Protocole national de déconfinement.

L’ensemble des modalités de déconfinement présentées dans ces documents sont susceptibles de s’adapter aux évolutions de la crise sanitaire et des consignes gouvernementales.

Notes

[1du 11 mai 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de COVID-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire

[2Fédération de la Formation Professionnelle (FFP), Synofdes

Documents à télécharger :

--

Webmestre |