+ services en département
 
 

Accueil > Entreprises, emploi, économie > Economie > Aéronautique : renforcement du prêt garanti par l’Etat en soutien à la (...)

Aéronautique : renforcement du prêt garanti par l’Etat en soutien à la filière

| Publié le 31 décembre 2020
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Le prêt garanti par l’État (PGE) renforcé par un PGE « Aéro »

 

©Steve Mann stock.adobe.com

Afin d’apporter une réponse spécifique aux PME et ETI de la filière aéronautique qui connaissent, en raison du ralentissement des cadences de production d’avions, une forte augmentation de leur stock et de leur besoin de financement, le prêt garanti par l’État (PGE) est renforcé par un PGE « Aéro » pour répondre à leurs besoins spécifiques.

Adaptation du plafond du PGE

Le 17 septembre 2020, Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, a signé un arrêté qui prévoit une adaptation du plafond du PGE.
Cette adaptation permet :

  • aux plateformes dédiées d’acquérir les surstocks de matières ou de pièces détenues par les entreprises du secteur de l’aéronautique, et de réduire ainsi leur endettement,
  • aux entreprises du secteur qui préfèrent porter elles-mêmes leurs surstocks en s’endettant, d’augmenter le plafond du PGE à 25% du chiffre d’affaire et le double de la moyenne des stocks sur les 2 derniers exercices.

En savoir plus sur les modalités du PGE « Aéro » voir page 14 du document

Premier financement d’envergure

Un premier accord de financement reposant sur ce nouveau PGE a été mis en place le 23 décembre par les banques LCL, Société Générale, et Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel de Toulouse. Elles financent avec un PGE « Aéro » l’acquisition de 50 millions d’euros de stocks de PME et ETI de la filière par une plateforme professionnelle reconnue et implantée dans la région de Toulouse.
Le ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, Bruno Le Maire, salue le soutien décisif apporté par le groupe Airbus pour rendre cette opération possible. Il souhaite qu’elle suscite d’autres offres et amorce une dynamique positive pour accompagner le redressement de toute la filière.

Documents à télécharger :

--

Webmestre |